Chou blanc et blanc chou ne sont guère les mêmes

Publié le par Chiffonnette

 




En un temps où l'on n'avait pas encore inventé le confort moderne, il y avait tout de même les arcs-en-ciel, la confiture d'abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit et aussi les chagrins d'amour et le rhum des foins. C'est dans cet autrefois que vit Tomek, dans un petit village dont il tient l'épicerie. Il y vend tout Tomek. Ses tiroirs regorgent de trésors. Mais il n'a pas d'eau de la rivière Qjar, la rivière qui coule à l'envers et dont l'eau, lorsqu'elle cesse de couler donne la vie éternelle. Cete eau que lui demande la jolie demoiselle de passage dont il tombe amoureux. Faute d'avoir pu la satisfaire et su la retenir, il va partir sur ses traces. Peut-être ne l'aurait-il ps fait s'il ne s'était tant ennuyé...

Quelle différences entre une rivière qui coule à l'endroit et une rivière qui coule à l'envers? Ni plus ni moins celle qui sépare le joli quotidien de la magie! Avec la rivière à l'envers, Jean-Claude Mourlevat offre à ses lecteurs une petite merveille de roman. Beaucoup de poésie dans ces pages, et une utilisation des figures du merveilleux qui laisse un grand sourire aux lèvres. La forêt de l'oubli qui efface de la mémoire des vivants ceux qui pénètrent en son sein, la prairie aux fleurs tellement odorantes qu'elles rendent fous ceux qui la traverse, l'île inexistante puis existante, et finalement la rivière elle-même sont un cadre idéla aux aventures de Tomek. A chacune de ses étapes, il rencontre des hommes ou des femmes qui lui permettent de grandir, de s'affirmer et de comprendre le monde qui l'entoure. Il est question de la mort dans ce roman, mais aussi de l'amour, de l'amitié, du courage. 

Avec la quête de l'eau de la rivière Qjar, Tomek quitte le domaine du rationnel. Il passe en quelque sorte de l'autre côté du miroir. Mais si ses aventures sont "réelles", elles ne sont que le prétexte à lui faire comprendre que le merveilleux et le bonheur sont aussi dans son village, dès lors qu'il sait ouvrir les yeux.

Une belle découverte. Je vais lire avec plaisir d'autres de ses oeuvres.

Jean-Claude Mourlevat, La rivière à l'envers, Pocket Junior, 2000, 190p.

Publié dans Littérature jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 27/09/2007 18:15

Un très beau roman, une vraie belle quête initiatique. D'ailleurs, roman ou conte initiatique ? devons nous dire pour le qualifier ? Je m'en pose de droles de questions... enfin, pour moi qui suis dans l'eau en ce moment, c'est une belle piqure de rappel... merci !

Chiffonnette 27/09/2007 18:23

De rien pour la piqure de rappel Sylvie! C'est vrai qu'on se rapproche un peu du conte par moment, mais... un le tout a quand même une facture de roman... Quoique, quand peut-on parler de facture de roman... Fichtre! Voilà que je me pose à mon tour de drôles de questions!

Gachucha 27/09/2007 17:02

Tu me rappelles à moi aussi "Le combat d'hiver" qui attend sagement son tour... J'ai lu aussi "L'enfant océan" de lui, et j'ai de noté "Je voudrais rentrer à la maison" dont le titre suffit à me faire envie :-)

Chiffonnette 27/09/2007 18:22

Y'a des gens on devrait leur interdire d'écrire! C'est vrai quoi! Ils sont tellement talentueux qu'on ne peut pas s'en sortir! ;-)) Je suis en plein dans Hannah, et je me régale!

Flo 26/09/2007 21:20

Et ce n'est même pas son meilleur alors imagine ! :-)J'adore Mourlevat et je te souhaite de belles découvertes ...@Tama : oui il est spécialisé en LJ mais il a aussi écrit un court lire autobiographique "Je voudrais rentrer à la maison" destiné aux adultes. Cela dit, son avant-dernier roman "Le combat d'hiver" est extra aussi pour les adultes !!!! (dégommé en une nuit ;-) mais je suis une fan donc...).

Chiffonnette 26/09/2007 22:48

Je pense que je vais en faire, j'ai pris Le combat d'hiver et Hannah!! J'ai hâte!

Emeraude 26/09/2007 20:37

je ne connais pas l'auteur mais toi chiffonnette, qu'est ce que tu me fais envie avec tous ces livres dont tu nous parles !!!C'est dit, c'est fait, c'est noté :-)

Chiffonnette 26/09/2007 22:45

Appelez-moi Satan!!! J'adore faire envie aux autres! Après tout, ils me faont assez envie avec leurs notes de lecture!!! Je ne vise personne hein??! ;;-)))

Tamara 26/09/2007 16:01

Je ne connais pas l'auteur... il est spécialisé dans la littérature jeunesse ?

Chiffonnette 26/09/2007 22:45

De ce que je sais, oui! EN tout cas je ne lui connais pas de publications pour adulte!