Défi saga, le début de la fin de l'étape n°1!

Publié le par Chiffonnette

A ma grande honte, je n’ai que partiellement répondu au défi saga lancé par Fashion Victim, et je suis parmi les dernières dans le compte rendu de cette lecture ! Après moults réflexion au début de l'été, je me suis dit que j'allais me lancer dans ce Trône de fer dont on ("on" se reconnaîtra aisément s'il passe par ici) me vantait les mérites depuis un certian temps déjà! Et comme en plus le premier tome trainait sur une étagère... Bref! Je me suis lancée donc, et Ô honte, rage et tout ça, je n’ai lu que deux tomes sur 12 ! Mais je vais persister, c’est promis et je vous livre déjà mes commentaires sur lesdits deux premiers tomes !
 
Petit résumé général tiré de la quatrième de couverture du premier tome :
Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes... En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d'homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l'ordre établi chancela, la luxure et l'inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l'ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, son ancien ami Robert Barathéon, a-t-il quelque chance d'endiguer la tourmente qui se lève ?
 
La question se pose en effet !
 




Tome 1 : difficile à résumer. G.R.R. Martin pose le décor et présente les personnages. On découvre la structure un peu particulière de cette série. Chaque chapitre présente les événements du point de vue d’un personnage. Parmi les plus fréquemment rencontrés, Ned, le duc de Winterfell, Catelyn sa femme, Sansa et Arya leurs filles, Bran un de leurs fils, Jon le bâtard, Daenerys, fille déchue de la précédente dynastie au pouvoir, Tyrion le nain, fils du puissant seigneur Lannister apparenté à la famille royale, etc.
Ce choix un peu déstabilisant au départ n’est pas si gênant au final puisque les personnages clés ne sont pas si nombreux et que l’on se retrouve assez rapidement parmi eux. Il est plus difficile de se repérer dans les méandres de l’histoire d’un monde que l’on ne décode que par petites touches. Mais Martin assume ce choix et le maîtrise complètement.
 
Tome 2 : tout aussi difficile à résumer. Le royaume des Sept couronnes est déstabilisé par les luttes de pouvoir, les intrigues et les trahisons. Si les liens du sang sont encore garantie de loyauté, les choses se compliquent rapidement. D’autant que Daenerys découvre son héritage… Et que du nord, viennent d’étranges et dangereuses créatures.
Ce deuxième tome tient les promesses du premier. Les événements se précipitent et s’entrecroisent, les personnages gagnent en complexité. N’est pas gentil qui l’on croyait l’être, et pas si méchant qui semblait l’être. La trahison et les compromissions trouvent des explications, sinon des excuses et l’ambition est révélée. Le merveilleux s’instille doucement dans ce qui n’était guère jusqu’alors qu’un monde médiéval type. Batailles et intrigues d’enchaînent sans réels temps morts et la politique est aussi intéressante que les combats.
J’apprécie particulièrement la place importante tenue par des personnages féminins moins caricaturaux qu’il n’y paraît, et divers dans leurs caractères et leurs choix.
 
A chaque fin de tome, Martin laisse un ou plusieurs personnages en fâcheuse posture et engendre un phénomène d’accoutumance que seule la hauteur de ma PAL me permet de juguler un peu ! J’ai hâte de découvrir la suite !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
J'attendrai d'avoir du temps ;-) et de trouver cette saga en bibli!
Répondre
C
Ca il vaut mieux la trouver en bibli! C'est un sacré investissement sinon! Mais le jeu en vaut la chandelle!
H
Quand je pense que le tome 1 m'attend depuis des siècles (heu... oui bon, peut être pas des siècles) dans ma PAL... mais j'en ai tellement aussi faut dire.
Répondre
C
Pouf, si tu savais le temps qu'il m'a fallu pour le tirer de son purgatoire ce tome 1... Et quel coup de pied aux fesses! Le défi saga pas moins! C'est dire!! ;-)
F
Tu es partie pour te lancer dans une grande saga, moi qui hésitais avec mes huit volumes ça n'est rien à côté de ton challenge, mais quand on aime, franchement, on ne voit pas le temps passé !!
Répondre
C
Y'a de ça, mais bizarrement, la taille de ma PAL et de ma PAL bibliothèque me redonne conscience du temps qui passe. Cet air accusateur qu'elles prennent franchement... Pas très gentil de leur part!
C
ok ! tant qu'à faire je te laisse le lien vers la discussion autour de la série :http://groups.msn.com/Leclubdesratsdebiblionet/map.msnw?action=get_message&ID_Message=43188&ShowDelete=0&ID_CLast=44547&CDir=-1
Répondre
C
Youpi! Je vais pouvoir me faire plaisir ce soir!
C
La plante verte, tu vas prier pour qu'elle meure dans la suite qu'écrit Martin tellement elle est insupportable de niaiseriePar contre je signale que bizarrerie de la vf, le tome 6 n'a pas le même titre selon qu'il s'agit du grand format ou de la version poche. Mais il est génial ce tome là. Faut que je ressorte un ancien truc que j'avais écris sur Le trône de fer pour un forum littéraire. Je m'étais bien éclatée dans les descriptions de la plante verte entre autres...:D
Répondre
C
J'aimerais bien lire ça! Je ne pensais pas que ce serais à ce point là! Elle a du potentiel mais... enfin, niaisierie un jour, niaiserie toujours! Allez, demain, je passe à la bib chercher la suite!