Loin, très loin de tout

Publié le par Chiffonnette

 

Owen a 17 ans. Nathalie a 17 ans. Ils sont tous les deux en décalage avec le monde adolescent dans lequel il vive. Pour eux, pas de sport, de flirts.Leur bonheur, ils le trouvent pour le premier dans l'étude, pour la seconde dans la musqiue. Ensemble, ils vont apprendre à assumer leur différence.

 

A voir ce court résumé, rien de bien alléchant, je vous l'accorde. Pourtant, ce court roman pour adolescents d'ursula Le Guin est une petite merveille. D'abord par le style très agréable à lire, soutenu tout en restant crédible dans la bouche de jeunes gens. Ensuite parce que cette histoire qui a été écrite en 1976 reste d'une fraîcheur et d'une pertinence surprenante.

Ursula Le Guin a très bien su décrire à travers es deux personnages les affres du passage à l'âge adulte. La découverte de l'amour et de la sensualité, la sensation d'être incompris, mal dans sa peau. Le sentiment d'être différente de ceux qui nous entourent. En plus Owen comme Nathalie sont à aprt. Ils sont de ces petits cancards qui ne parviennent pas à se fondre dans la masse de leurs camarades. Qui restent désespérement solitaires et en marge à un âge où rien n'est plus important que le groupe. D'ailleurs, Ursula Le Guin livre une analyse de ce phénomène de groupe lapidaire, efficace et qui n'a rien a envié à celles des sociologues!

C'est ensemble qu'ils vont apprendre à s'ouvrir, à partager, à assumer leurs envies et leurs ambitions.

On pourrait être devant un roman pour adolescent de plus décrivant les affres d'un premier amour, des premières décisions à prendre. Mais l'intelligence et la finesse de cette grande dame de la scince-fiction donnent au final un petit bijou de finesse et de psychologie!

 

Une belle découverte!

 

L'avis de Kalistina.

 Ursula Le Guin, Loin, très loin de tout, Actes Sud, 1999, 110 p.

Commenter cet article

anastasia 28/08/2008 16:31

J'ai découvert cet auteur (cette auteure pardon) cet été et je me permets de vous recommander "Terremer" que l'on trouve au rayon SF ou fantaisy mais qui pourrait largement en sortir car à l'action s'ajoute une aventure introspective du héros. Le contexte est marqué à mon avis par son goût par la culture japonaise. Le style est fluide, enfin bref j'ai beaucoup aimé !

Chiffonnette 28/08/2008 21:40


Il fait partie de mes projets de lecture effectivement. J'avais vu l'adaptation cinématographique du fuils Miyazaki sans être convaincue qu'elle rende justice au roman! Lais avant, j'aiLes
dépossédés de la même auteur à lire!!


erzébeth 31/03/2008 19:39

Non mais je le sais que je dois m'inscrire à la bibliothèque... je le sais... (puis pour une fille qui voudrait y travailler, ça ne paraît pas une si mauvaise idée, tss !!). Je n'ai jamais lu Ursula Le Guin, probablement à cause de son prénom ;-)) Le thème me plaît, et si en plus il est bien traité, c'est irrésistible ! :-)

Chiffonnette 01/04/2008 20:03


Ben voui, faut s'inscrire! Autant militer pour ta future paroisse!! Et il faut lire Ursula!! Rien que pour son prénom!! ;-)


Emeraude 29/03/2008 22:45

Fashion a posé la bonne question... mais toi, tu as donné la mauvaise réponse !!! ;-)))

Chiffonnette 30/03/2008 09:51


A mon grand dam!!


fashion victim 29/03/2008 13:35

Ah, ça me dit bien, ça! il est à toi ? :)))

Chiffonnette 29/03/2008 18:35


Et non! Mais il est à la bibliothèque!!


Karine 29/03/2008 13:33

J'ai vu le mot "musique" dans le résumé de départ et tout de suite, j'ai été tentée.  Le reste du billet n'a fait que confirmer!!!  Et hop, on note!

Chiffonnette 29/03/2008 18:35


Si tu aimes la musique, tu en auras, avec bien d'autres choses en plus!