Le cercle du phénix

Publié le par Chiffonnette

En guise de préambule à ce petit laïus, je tiens à préciser une chose ! Tout est de la faute de Stéphanie !! Si, si, je te jure Delphine ! Ne me tape pas ! Tu sais aussi bien que moi que quand elle a l’œil qui pétille comme ça en parlant d’un roman, il est impossible de résister ! Et le fiat qu’il s’agisse du roman de cette jeune auteure que nous connaissons n’a rien fait pour arranger mes affaires ! Et puis tu n’étais pas là pour me retenir. J’ai donc lamentablement cédé pendant une visite (presque) due au hasard dans ce temple de la tentation à devanture bleue et jaune. Saint-Michel a beau terrasser le dragon pas très loin, en ce qui me concerne, l’hydre romanesque a eu raison de mes faibles forces !

Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre pierre philosophale puisque c’est de cela dont il va être question !

 

Dans son manoir perdu au cœur de l’Angleterre de 1860, Cassandra  Jamiston s’ennuie ferme. La vie honnête et vertueuse qu’elle a choisi quelques années auparavant lui pèse bien plus que ce qu’elle n’en laisse paraître. Mais chassez le naturel et il reviendra au galop. Cassandra est rattrapée par l’aventure et le danger le jour où elle reçoit de la part de son vieil ami Thomas Ferguson mort assassiné un mystérieux objet. Le Triangle de la Terre, première étape dans la quête de la Pierre Philosophale. C’est le départ d’une quête sur les traces de cet objet mystérieux que convoite également une mystérieuse organisation criminelle, Le cercle du Phénix.

 

Classique me direz-vous à la lecture de ce piètre résumé. Certes. Un Dan Brown en jupon. Que nenni. Une énième variation sur ce thème rebattu. Détrompez-vous !

Déjà, et premier point important, ce roman est bien écrit : un style fluide et agréable à lire. C'est parfois très graphique: on a devant les yeux en image les décors qui sont en train d'être décrits, les ambiances, les personnages. Je ne sais pas vous, mais moi, j'aime quand on me donne une passerelle entre mots et images sans pour autant fermer les portes de mon imagination!
Ensuite et deuxième point important : il y a des beaux gosses qui ne sont pas tous forcément ce qu’ils paraissent. En tout cas, il y a du potentiel dans ces pages et de quoi rêver un brin pour toute midinette qui se respecte ! Sans compter avec les fortes femmes, les domestiques stylés et tout ce qu’il faut !

Le troisième point important est qu’avec tout cela, notre Carolyn Grey prend des chemins détournés qui laissent pantois ! On ne voulait pas y croire ? Et bien si, elle l’a fait !

Quand au quatrième : et bien on se laisse prendre aux multiples rebondissements de l’affaire ! Je suis restée rivée aux pages, sirotant une boisson bien connue du sud pour laquelle je ne ferais pas de publicité puisque son abus est déconseillé d’un air totalement absent (« quoi, j’ai déjà terminé mon verre ? ») tout en grignotant un repas bien moins élaboré qu’à l’ordinaire (c’est dire) ! Et j’ai poussé un grognement à la dernière page (« Nyéééééé, la suite ») !

Il y a du rythme, et si l’on peut parfois avoir un peu l’impression de se perdre dans les explications concernant l’alchimie, tout ce qui est dit semble fort solide et se révèle utile pour la suite de l’affaire ce qui est des plus agréables. Les fait les plus improbables, le « surnaturel » ajoutent du piquant !


Carolyn Grey a pris Indiana Jones, des jupons, la pierre philosophale, un petit morceau de Benjamin Gates, un cadre historique, le meilleur des romans d'aventure, a rajouté son grain de sel et de folie, sa plume, soigneusement mélangé pour obtenir un résultat bien a elle et rien qu'à elle!

Une lecture des plus sympathique vous l’aurez compris, que je conseille fort ! Aucun regret d’avoir craqué ! Maintenant, il va falloir que je fasse dédicacer mon exemplaire !

 

L’avis de Stéphanie (souvenez-vous, c'est de sa faute), le blog de l’auteur pour prolonger le plaisir!

 

Carolyn Grey, Le cercle du Phénix, Flammarion, 2008, 443 p.

Commenter cet article

Lucile 28/05/2008 12:13

Moi aussi je veux le lire!! Ton billet est fort sympathique (même si j'étais déjà convaincue avant de le lire! ;-) )

Chiffonnette 28/05/2008 21:28


Je le fais tourner, je te le prêterai si tu veux!!


La liseuse 18/05/2008 18:26

Je crois que je vais aussi m'y convertir. avec tous les points que tu cites, cela ne peut que me plaire. Beau billet très tentateur !

Chiffonnette 20/05/2008 15:08


J'ai essayé d'être la plus convaincante possible! ;-)


yueyin 16/05/2008 10:02

ça y est je l'ai fini, enfin si on peut appeler finir un livre qui ne finit pas et nous laisse en nous mettant l'eau à la bouche... J'espère que caroline est en train d'écrire la suite hein paske c'est pas bien moral de nous laisser en plan comme ça.... ;-)

Chiffonnette 18/05/2008 08:51


Je suis tout à fiat d'accord! J'en grogne encore!! Et je suis pleine de questions en moi-même!


carine 12/05/2008 15:31

Moi, je crie à la conspiration ... Vous faites TOUTES en sorte de me donenr une envie irréprécible de l'acheter... Je vais être obligée de demander à mes parents (qui viennent me visiter cet été(, de me l'apporter dans leurs bagages ...

Chiffonnette 13/05/2008 08:54


C'est une spécialité: puisque nous succombons à la tentation, autant faire céder les autres à la tentation!! ;-)


canthilde 11/05/2008 23:46

Ca a l'air sympa !

Chiffonnette 13/05/2008 08:53


Ca l'est!! Une bonne lecture détente!