Miam!!

Publié le par Chiffonnette

 


Le nom de Maguelonne Toussaint-Samat sonnait familièrement à mes oreilles. Et pour cause, j’avais eu l’opportunité de feuilleter son délicieux La Très Belle et Très Exquise Histoire des gâteaux et des friandises. C’est donc encore plus alléchée que j’ai ouvert Le miam..issime.

Et à la lecture des avant-propos et introductions, difficile de ne pas être tenté de tourner et retourner les pages. Jugez plutôt : «  Mais on ne devient cuisinier que si on est né gourmand. On ne fait bien que ce qu’on aime. On ne fait bien que ce qui nous plaît et nous amuse. La cuisine ne sera jamais une corvée si vous en mettez, en plus du grain de sel, ce qui est aussi indispensable : beaucoup d’enthousiasme et d’amour. Nous vous le redirons encore : la cuisine est un acte d’amour. » En l’occurrence, elle prêche une convaincue !

 

Commençons par l’objet lui-même : 22x16 cm, tient ouvert tout seul même sur les dernières pages (en forçant un peu) ce qui est fort agréable et plus que pratique ! Pour le reste, et bien, en 14 chapitres thématiques, Maguelonne Toussaint-Samat donne 800 recettes qui sentent le vécu !  Chose appréciable, ces thèmes ont été choisis par grands domaines d’ingrédients ou de plats. Je m’explique : on commence avec les beurres, condiments, vinaigrettes et sauces ; on continue avec les soupes, les hors-d’œuvres, les œufs,  les légumes verts, puis les féculents, avant de passer aux poissons et fruits de mer, les viandes rouges, les viandes blanches, les plats complets, les fromages et crèmes ; les gâteaux, desserts et entremets ; les pains, viennoiseries et pâtes ; les petits gâteaux, bonbons et sucreries.

Avec ça, celui qui prétend ne pas y retrouver ses petits est de mauvaise foi ! Si, je l’affirme ! En plus, chaque chapitre est introduit avec une touche d’humour et quelques mots en guise de mise en bouche.

 

Le plus notable dans tout cela est que chaque recette a été cuisinée par l’auteur qui y va de son petit commentaire, de sa petite histoire, de ses trucs et astuces, de ses variantes. Du coup, on apprend une foule de petites choses, et on s’attache à lire chaque ligne, du moins quand l’auteur n’estime pas qu’il suffit d’un « Mélangez bien ces ingrédients » qui suffit à toute l’affaire ! Pas de bla-bla ni de mots compliqués dans tout ça ! Et surtout, aucun scrupule à utiliser les ustensiles que le progrès a mis à disposition des cuisiniers ni à remplacer une sauteuse par une poêle, ou n’importe quelle autre casserole assez grande pour faire l’affaire !

Bref, les recettes de Maguelonne Toussaint-Samat sentent le vécu, le bonheur d’offrir, de partager avec les amis, la famille la préparation et la dégustation de repas traditionnels ou exotiques. Cet aspect en fait un livre beaucoup plus agréable à utiliser que les habituels Larousse par exemple.

Chacun peut  trouver son compte dans ce recueil. Le débutant complet, le plus-tout-à-fait débutant, le cuisiner chevronné, l’amateur de bonne chère. En tout cas, je ne peux qu’adhérer totalement à sa philosophie de la cuisine et à la passion manifeste qu’elle met à transmettre à son lecteur ce qui a été et reste au centre de sa vie.

 

Mon seul bémol : la maquette est tout à fait hideuse à mon sens ! Pas une image, du gris et du orange à en avoir le tournis ! Le choix de ces couleurs, sans doute justifié me semble donner un aspect à la fois trop austère et violent. Les lignes surlignées, l’utilisation des polices sont peu agréables. Et le manque d’« aération » du texte étouffe un peu ! Dommage vu la qualité du texte. Reste quand même qu’il serait dommage de se priver de cette somme gourmande, simple et érudite pour cette seule raison !

ico_critique.jpg



Maguelonne Toussaint-Samat, Le miam…issime, Toute la cuisine que j’aime en 800 recettes, Ed. Sud-Ouest, 2008, 768 p.

Publié dans Papilles en folie

Commenter cet article

sylvie 15/07/2008 19:17

j'ai reçu un livre à lire dans ma cuisine qui ne m'a pas plu, de Marie Donzel...Et une anthologie de lettres d'enfants (souvent devenus grands) à leur mère, qui est lui très réussit et que j'ai vraiment apprécié : "Maman, je vous écris", de Jean Marie Montali.

Chiffonnette 16/07/2008 21:04



Au moins un sur deux!! C'est vrai qu'en matière de livres de cuisine, ou à lire dans la cuisine, il y a le meilleur comme le pire! Je me souviens des Exquis d'écrivains qui m'avaient vraiment
déplus!



sylvie 08/07/2008 13:56

argh!!! quand je pense que j'avais coché celui ci aussi ... celui que j'ai reçu n'est pas une réussite à mon sens.Je cocherai moins de cases la prochaine fois! et moins vite...

Chiffonnette 09/07/2008 20:57


En même temps, si ça peut te rassurer, ce n'étais pas ma seule case aussi! Et au début je tirai un peu la tronche! Quand à te dire maintenant quelle était l'autre case... Qu'as-tu reçu d'autre?


Choupynette 03/07/2008 18:02

moi qui aime les livres avec les images... j'y jetterai un coup d'oeil pour le côté convivial et le vécu!

Chiffonnette 06/07/2008 19:01


C'est son principal atout!


Brize 03/07/2008 09:23

C'est le deuxième avis très positif que je lis. Ce livre a beaucoup d'atouts pour me séduire et je le feuilletterai dès que j'en aurai l'occasion, mais je pense que c'est son look qui m'arrêtera, dommage.

Chiffonnette 06/07/2008 19:01


Teste le quand même avant! Les recettes sont si bien que ce serait dommage de passer à côté!