Lady Snowblood

Publié le par Chiffonnette

 

 

 


Emprisonnée à vie Osayo n’a qu’une idée : concevoir un enfant pour tuer ceux qui ont assassiné son époux et son fils avant de la violer. Lorsque Yuki vient au monde son destin est tracé : elle sera l’instrument de la vengeance de sa mère, lady Snowblood tueuse émérite.

 

Et voilà un nouveau classique du manga !! Publié pour la première fois en 1972, Lady Snowblood a le même scénariste que Lone wold and cub dont je vous ai déjà parlé ici (je suis bloquée au tome 13, et harcèle la bibliothèque pour avoir la suite). Il a inspiré Quentin Tarantino pour le film Kill Bill. Un film que j’adore ! C’est vous dire si je me suis jetée sur le premier tome quand le hasard l’a mis sur ma route ! Et pour situer le niveau, j’ai acheté le deuxième, incapable d’attendre plus longtemps pour connaître le destin de Yuki !


 




Mais foin de ces considérations oiseusement personnelles ! Passons à la forme et au fond ! Lady Snowblood est comme Lone wold and cub construit sous forme des petites histoires qui se suivent de manière plus ou moins chronologiques et qui permettent petit à petit de découvrir Yuki, ses talents et sa personnalité. On la voit accomplir un à une des contrats, utilisant l’argent et l’influence ainsi gagnés pour se rapprocher de ses proies. Même si les structures des histoires sont relativement répétitives, il y a toujours un élément, un personnage, un événement qui créent la surprise et font déraper l’intrigue. Le trait clair et précis permet d’apprécier au mieux les aventures de l’héroïne et de profiter de décors détaillés. Ceci dit, si ce manga est réservé à un public averti ce n’est pas pour rien. Cette histoire de vengeance est d’une rare violence : les scènes de combat et de massacre sont fréquentes et parfois assez difficile. D’autant qu’il n’est pas rare que le sexe y soit mêlé : que les femmes soient victimes, que Yuki l’utilise comme arme ou qu’elle ait à s’enfoncer dans l’univers de la prostitution, chaque histoire comporte son lot de scènes du genre. Bien que ce ne soit pas vulgaire, les âmes sensibles devraient à mon avis passer leur chemin ! Je m’explique : Lady Snowblood donne aussi une leçon sur le Japon de l’ère Meiji. On y aperçoit des pages d’histoire politique comme d’histoire des mœurs. Et il faut bien dire qu’au Japon comme ailleurs, le sexe était appréhendé de bien des manières ! Mais ce n’est cependant pas le seul aspect de la culture nippone qui soit abordé, et on peut apprendre ainsi par la bande bien des choses !

 

Quand au personnage lui-même, il est fascinant : au premier abord, Yuki paraît froide, voire insensible. Imperturbable quelque soit la situation, elle fait preuve d’une maîtrise d’elle-même presque psychotique. Puis, petit à petit, on voit apparaître l’enfant blessée, la jeune femme perdue sous la carapace. Un être qui fait preuve de compassion, d’un sens moral étrange certes, mais de sens moral. C’est donc un personnage bien moins monolithique que ce que l’on pourrait penser : oscillant entre folie et lucidité, soif de vengeance et volonté de vivre, talent de tueuse et fragilité.

 

Je m’arrêterai là et vous conseillant vivement ce classique en deux tomes seulement, ce qui mérite d’être noté !

 

Kazuo Koike, Kazuo Kamimura, Lady Snowblood, Kana Sensei.

Tome 1 Vengeance sanglante

Tome 2 Qui sème le vent récolte la tempête


 

Publié dans Côté Soleil levant

Commenter cet article

Gawou 20/08/2008 08:16

Tiens le 1 m'attend toujours dans une de mes piles... je vais le faire passer au-dessus, ce que tu en dis est très positif!

Chiffonnette 24/08/2008 21:07



J'ai littéralement adoré! Il faut déjà apprécier la culture et la BD japonaise pour entrer dedans par contre! Je ne conseillerais à personne de découvrir le manga avec Lady Snowblood! Mais quel
bonheur!! ;-) Au fait, j'ai toujours Paradise Kiss à t'envoyer!! Tu n'oublie pas de me donner ton adresse?



Roooxane 14/08/2008 10:55

Je viens d'acheter mon premier manga, pour être tout à fait honnête c'est un cadeau. Si j'aime alors pourquoi pas un autre...

Chiffonnette 15/08/2008 07:57


Quelle série?? Si tu n'aimes pas celui qui t'a été offert, persiste! Il y a tellement de genres de manga différents que tu trouveras à un moment donné ton bonheur!


Karine 09/08/2008 02:34

Après ce billet... (et j'imagine, ceux qui s'en viennent), j'ai une drôle d'intuition à l'effet que je vais vouloir à tout prix cette série!!!!  Je sais, je suis horriblement influençable!

fashion 08/08/2008 09:49

J'attends que caro me le prête! :)))Et Lone wolf club est prévu dans les prochains achats! :))

Chiffonnette 08/08/2008 20:13


Tu vas te ré-ga-ler!!!!!!


hydormiel 07/08/2008 21:13

Ho ho....... je sens qu'il va me la falloir cette série......

Chiffonnette 08/08/2008 20:13


C'est d'la bonne!!