Les encombrants

Publié le par Chiffonnette

 

Sept nouvelles pour dire la vieillesse qui s’en vient, qui s’en va. Pour dire la douleur, l’amertume, l’amour, le deuil, la maladie. Sept nouvelles et autant de points de vue, de la soignante aux enfants.

 

Pas grand-chose à dire de ce petit recueil de nouvelles. J’en attendais beaucoup, appréciant l’auteur, mais si quelques nouvelles sont effectivement touchantes, j’ai trouvé beaucoup de clichés dans ce recueil : la soignante amère et maltraitante, le politique qui exploite la nouvelle centenaire de la ville, la grand-mère abandonnée par sa famille… Des clichés mais aussi de la tendresse et quelques bonnes idées. Raconter l’histoire du point de vue d’une perruche par exemple, utiliser tous les points de vues possibles et imaginables Et ne pas hésiter à aborder un sujet qui reste tabou : celui de la vieillesse et de ces « vieux » que l’on abandonne ou délaisse, faute de mieux ou faute de les aimer assez. Des encombrants auxquels Marie-Sabine Roger donne une certaine épaisseur sans les idéaliser.

 

 

 Marie-Sabine Roger, Les encombrants, Ed. Thierry Magnier, 2007, 86 p.

 

 

Commenter cet article

sylvie 05/03/2009 18:39

Le sujet est en effet interessant, je l'ai vu à la ib, j'y jetterai un oeil;)

Anne 21/08/2008 09:24

Alors quels titres nous conseillerais-tu de cette auteure? (comme si ma LAL avait besoin de cette question!)

Chiffonnette 24/08/2008 21:09


Un roman pour ados: Le quatrième soupirail!! Une petite merveille!