The last summer...

Publié le par Chiffonnette



Alice attend Paul sur le quai d'un ferry. Paul, l'ami de sa soeur Riley, le pivot de son enfance et de ces étés sur l'île de Fire Island où les enfants courrent en toute liberté.Paul, son presque frère. Mais tout à changé. Il ont vingt ans, et l'amitié se mêle à l'amour quand ce n'est pas l'amour qui se mêle à l'amitié. Grandir ou mourir, est-ce bien le seul choix?

Ami lecteur qui passe dans le secteur, dis-toi une chose: le prochain qui vient me dire que la littérature pour "adolescents ", c'est de la daube (je parle comme je veux d'abord), va se faire jeter à coups de tatanes! Et je lui balancerai ce petit moment de bonheur dans les dents pour faire bonne mesure! Non mais!
Les choses étant dorénavant claires, entrons dans le vif du sujet. Avec Quatre filles et un jean, Ann Brashares avait fait une entrée remarquée dans la chick-litt pour adolescentes: une bande de copines unies comme les doigts de la main, des drames, des amours contratriées, un jean magique et de foles aventures assaisonnées d'humour, elle avait offert une série de romans sympathiques, racontant dans la bonne humeur l'amitié, l'amour et le passage à l'âge adulte. Avec Toi et moi à jamais (je ne sais pas qui a pondu ce titre guimauvesque à souhait... On frôle l'overdose de glucose... Mais bon, je déteste la guimauve, ceci explique sans doute cela... Oui, mon petit coeur est atrocement musclé et dur), elle change de registre en offrant une histoire toute en mélancolie et tendresse.

Encore une fois il est question du passage de l'enfance à l'âge adulte, de la rupture qui soudain fait grandir même ceux qui ne le voulaient pas. Riley, Paul et Alice formaient un petit groupe en dehors de la norme: des enfants puis des adolescents attachés à la magie du monde qui les entoure, décidés à ne jamais perdre de vue cette magie, à rester campés sur leurs convictions. Mais Alice et Paul ont grandi quand Riley est restée désespérement la même. Or, ce qui ne change pas est condamné. C'est ce qu'il vont apprendre tous les trois en passant par le pire. Cette réflexion sur le changement sous-tend toute l'histoire d'amour passionnée, complexe qui lie Alice et Paul. L'un oscille entre l'envie de céder à cet amour qui l'habite depuis l'enfance et celle de fuir le risque de se voir abandonné par cele qu'il aime comme il l'a été par ses parents. L'autre ne sait que trop qu'elle aime Paul mais l'aimer au grand jour comme en secret revient à trahir sa soeur. Ann Brashares ne cède à aucun moment à la facilité: les aveux, la culpabilité, la "première fois", tout sonne juste. D'autant qu'elle n'hésite pas à porter le même regard tendre sur la manière dont les enfants qui grandissent finissent par changer de regard sur leurs parents et par comprendre leurs blessures.
C'est un très joli roman qui prend pour décor des paysages naturels et urbains qui ajoutent encore au charme de la lecture. Rien qui n'infirme la très bonne opinion que j'ai d'Ann Brashares.

"Elle s'était toujours dit qu'elle le saurait, quand ça arriveraitn mais là, tut à coup, elle n'en était plus si sûre. Cela pouvait sans doute se produire de mille manières différentes, sans qu'on en soit forcément conscient. Il n'y avait peut-être pas de rupture, pas de fossé à enjamber. On ne s'oubliait pas d'un seult coup. Peut-être qu'un beau jour on regardait autour de soi en se disant: "Tiens!" Et l'on avait franchi le pas." 

Ann Brashares, Toi et moi à jamais, Gallimard jeunesse, 2008, 331 p.


Commenter cet article

Ori 01/10/2008 16:49

Zut me le suis fait piquer hier au cdi par une 3ème! J'ai vraiment hâte de lire ce livre!

Chiffonnette 01/10/2008 19:01


Et la priorité au grand âge alors?? ;-)) J'espère que tu pourras rapidement mettre la main dessus!


stephanie 29/09/2008 07:13

même réaction que Fashionje veuuuuuuuuuxxxxxxxxx le lire!petite remarque qui n'a rien à voir : j'adore Coldplay mais ton lecteur se lance automatiquement et c'est très désagréable car pas discret. Tu devrais cocher l'option pour l'éviter.

Chiffonnette 29/09/2008 09:48


Oups!! Je vais aller cocher la case alors! Je ne l'avais pas vue!
En tout cas, Ann Brashares semble avoir un succès fou!!


Gaëlle 27/09/2008 23:08

lu cet été au bord de la piscine en Croatie, je l'ai beaucoup aimé! C'est assurément plus "adulte" que la série des 4 filles!

Chiffonnette 29/09/2008 09:46


Le fait que les héros aient 21 et 24 ans aide beaucoup je trouve! Malheureusement il est difficile de s'identifier à des adolescents passé un certain âge! Là, on s'y retrouve plus! En tout cas,
c'est une belle lecture!


Karine :) 27/09/2008 13:13

Un autre qui m'attend dans ma pile... je me suis dit que si j'aimais autant que les premiers de la série "4 filles et un jean", ce serait toujours ça!!  Je sens qu'il va remonter sur la pile!

Chiffonnette 29/09/2008 09:45


Ca se lit vite, c'est un bon roman!! Si tu as besoin d'un peu de détente, c'est parfait!


fashion 27/09/2008 10:36

Je veeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuuuuux le lire!!! ça tombe bien : -11 sur la PAL = un achat! et je vais chez Gibert cet après-midi (bon, pour le boulot mais je vais me faire un cadeau, voilà, c'est dit!) (et ta bande musicale s'accorde parfaitement au billet)

Chiffonnette 29/09/2008 09:45


Alors? Tu l'as vraiment acheté???;-))