Des chiffres et des lettres

Publié le par Chiffonnette

Et bien il ne me reste plus qu'à remercier toutes celles, et elles sont nombreuses qui m'ont donné envie de me plonger dans La formule préférée du professeur de Yoko Ogawa.

 

La narratrice qui élève seule son fils travaille pour une association d'aides-ménagères. C'est ainsi, qu'un beau jour, elle est envoyée travailler chez un vieux professeur de mathématique. Sa particularité? Il se souvient de tout ce qui s'est passé avant l'accident qui l'a privé de sa mémoire en 1975, et des 80 dernières minutes de sa vie. Ainsi, chaque jour tout est à recommencer. Seule constante de son univers, les chiffres auxquels il se raccroche. Pourtant, malgré le handicap, la maladie et les différences d'âge, une relation amicale, puis filiale lorsque le vieil homme recontre le fils de son aide-ménagère, va naître entre ces trois êtres, qui se retrouvent autour de l'amour des chiffres et du base-ball.

 

Autant vous dire tout de suite que quelque soit votre niveau en mathématiques et vos mauvais souvenirs scolaires, vous sortirez de ce roman réconcilié avec les théorèmes et autres figures géométriques! Les mathématiques, les chiffres qui ordonnent le monde et lui donnent un sens quand tout le reste part à vaux l'eau sont le fil conducteur du roman. J'en suis sortie émue par les chiffres premiers, les parfaits, abondants et autres. Emue de savoir quel lien uni 220 et 284. Et outre de magnifiques passages qui font perçevoir la beauté des mathématiques, La formule préférée du professeur est aussi une magnifique histoire d'amour. Pas d'amour-amour, entendons nous bien! Les protagonistes de cette histoire, esseulés, blessés vont recréer petit à petit une famille. Et c'est beau cette relation qui naît, surtout celle qui unit le petit Roots au vieux professeur. C'est beau de voir comment ils se soutiennent les uns les autres, et comment la transmission se fait d'une génération à une autre. Encore qu'au rang de l'amour amour, on découvre en filigrane la vie brisée du professeur, une vie que l'on devine emplie de drames, de tensions et sans doute, d'un bonheur, qui enfin revient.

"Simplement, la valeur de toutes sortes de petites scènes que nous avions partagées n'a jamais pâli, au contraire, plus les jours passaient, plus elle ressortait avec fraîcheur, réchauffant notre coeur."

Et ce qui est bien, c'est que grâce à Sophie, j'ai un autre Yoko Ogawa sous la main! Que demande le peuple!?

L'avis de Papillon, de Gachucha, de Chimère.

Yoko Ogawa, La formule préférée du professeur, Actes Sud, 2005, 246 p.

Commenter cet article

Flo 11/07/2007 19:59

Bon il va falloir que je m\\\'y mette alors ! Tiens pour mon challenge asiat 2008, ça sera parfait :)

Chiffonnette 11/07/2007 20:54

Et en plus tu te feras plaisir! Franchement, on a vu pire commpe situation, non?

Gachucha 08/07/2007 08:54

Lire ton commentaire me rappelle tout le plaisir que j'ai eu avec ce livre...:-)))

Chiffonnette 08/07/2007 16:55

Heureuse de pouvoir rendre service de temps en temps!! ;-))

Florinette 07/07/2007 12:27

Je l'ai noté et après tous ces articles élogieux, il est maintenant sur la liste de mes prochains achats ! ;-)

Chiffonnette 08/07/2007 16:54

Très bon investissement! ;-)

cathulu 07/07/2007 07:26

je vais regarder s'il est à la médiathèque,à force  d'insister,ejvais craquer ! :)

Chiffonnette 07/07/2007 11:17

J'ai été eue à l'usure moi aussi pour certains titres! C'est la dure loi du blog! ;-)

Sophie 07/07/2007 06:58

Je n'ai pas lu ce livre mais d'autres et j'aime beaucoup Yoko Ogawa, cette ambiance très spéciale.

Chiffonnette 07/07/2007 11:17

J'aime beaucoup son écriture qui est moins...neutre que celle d'autres écrivains japonais que j'ai lus! Elle a beaucoup de tendresse pour ses personnages et c'est agréable! J'ai hâte de lire cleui que tu m'as envoyé! ;-)